Prendre la D22a vers Lezey. Prendre à gauche la D955 sur 28.2km. Prendre à droite la N4 via Sarrebourg jusqu'à la sortie n°44 Saverne Strasbourg. Prendre l'A4 pendant 53.5km en direction de Bischheim, Strasbourg, Schiltigheim, Hoenheim. Entrée dans Strasbourg

111 km en 1 heure 17minutes

Histoire

Anciennement Argentoratum, village gaulois de pêcheurs et de chasseurs, devenu un important camp fortifié à l'époque romaine. La ville subit les invasions barbares (Alamans, puis Francs au 5ème)  et prit son nom actuel à l'époque franque.
En 842 par le Serment de Strasbourg, Louis le Germanique et Charles le Chauve  s'allièrent contre leur frère Lothaire,  qui, en 843 au traité de Verdun, obtint en partage l'Alsace.
Leur acte d'alliance est le document le plus ancien de la langue française. Incorporé en 870 à la Germanie, Strasbourg, érigé en évêché dès le 4ème, fut un des plus puissants sièges épiscopaux d'Allemagne.  Les évêques établirent leur souveraineté temporelle sur la ville,  devenue ville libre impériale au début 14ème.


A la suite de la révolte contre l'évêque Walther de Géroldseck en 1260,  les Strasbourgeois s'affranchirent de l'autorité épiscopale en 1262  et reçurent de nouveaux privilèges du roi Rodolphe de Habsbourg.
Entre 1395 et 1422 une nouvelle guerre les opposa à l'évêque Guillaume de Diest,  qui avait tenté de retrouver ses anciennes prérogatives.
La ville prit un grand essor au 13ème puis aux 15ème et 16ème  (invention de l'imprimerie par Gutenberg vers 1440) et établit sa domination sur plusieurs villes et de nombreux villages.
Au 16ème, s'y développa la Réforme et Calvin vint y prêcher sa doctrine.  En 1592, l'élection au trône épiscopal donna lieu à une compétition entre  le cardinal Charles de Lorraine, élu par les chanoines catholiques et Jean-Georges de Brandebourg, élu par les chanoines protestants,  qui finirent par se partager provisoirement l'évêché.
Après la guerre de Trente ans et l'annexion de l'Alsace par la France,  la position de Strasbourg devint très précaire.
En 1681, la ville fut rattachée à la France  tout en conservant un certain nombre de privilèges et ses territoires.
En 1870, après un siège de sept semaines,  Strasbourg tomba aux mains des Allemands et resta sous leur domination  jusqu'à sa libération, le 22/11/1918.
Cruellement éprouvé par la Seconde Guerre mondiale,  occupé par les nazis et libéré par Leclerc le 23/11/1944,  Strasbourg est devenu un des grands carrefours de l'Europe.
Plusieurs institutions européennes y sont réunies :  Conseil de l'Europe, Parlement européen,  Commission et Cour européennes des droits de l'homme,  Centre européen de la jeunesse,  Commission centrale pour la navigation du Rhin, Fondation européenne de la science,  Institut international des droits de l'homme,  Faculté internationale de droit comparé.

Vestiges préhistoriques et antiques

Sépultures néolithiques.
Fosses et fonds de cabane préhistoriques.
Vestiges gallo-romains :
enceintes, porte, tour, entrepôt militaire, puits, habitat, traces de voies,
port fluvial, nécropole, abondant mobilier (tuiles, poterie, outils, bijoux, armes,
statues, stèle aux 4 divinités 2ème/3ème, statuette de nain bossu,
monnaies, sanctuaires de Mercure et Hercule).

A visiter

petite france


Quartier ancien :
la Petite-France, pittoresque ancien quartier des Tanneurs;
les abords de l'Ill, quartier des Bateliers,
de nombreuses places et rues classées du centre,
l'île de la cathédrale et abords.


Places :
Gutenberg, Kléber, du Marché-aux-Cochons-de-Lait, du Marché-Gayot,
du Marché-Neuf, Saint-Etienne,

et rues :
du Bain-aux-Plantes, des Dentelles, des Grandes-Arcades,
Grand-Rue, Gutenberg, Mercière, du Vieil-Hôpital,
du Vieux-Marché-aux-Poissons.

Maisons gothiques :
Impasse de la Bière 15ème,
hôtellerie du Cerf (musée de l'Oeuvre Notre-Dame) 14ème,
rue des Gâteaux, rue du Vieux-Seigle.

Hôtels particuliers 16ème/18ème siècles
et de vieilles maisons alsaciennes à colombage sculpté,
à galerie extérieure, pignons, oriels
et encorbellements: hôtellerie du Corbeau 16ème/17ème siècle.

Vestiges des anciennes fortifications 13ème/14ème :
muraille crénelée; porte de l'hôpital (IMH) 14ème;
4 tours et batteries (16ème) des Ponts-Couverts 14ème;
barrage Vauban 17ème surélevé 19ème,
ancienne citadelle, 2 bastions, une demi-lune 17ème.

Palais :
Palais des Rohan 18ème, construit par Massol,
sur les plans de Robert de Cotte, de style Régence.
Palais du Rhin , ancien palais impérial 19ème.
Palais épiscopal 18ème, de style Régence.
Préfecture, ancien hôtel Klinglin 18ème, de style Régence.
Hôtel de ville, ancien hôtel de Hanau 18ème, de style Régence.
Hôpital civil 18ème/19ème/20ème, de style Louis XIV.
Ancien hôpital militaire Gaujot 17ème de style Louis XIV.
Ancienne douane 14ème reconstruite 20ème et abords (SI).
Théâtre 19ème néo-classique.
L'Aubette 18ème néo-classique, remaniée 19ème.

Hôtels :
d'Andlau 18ème de style Régence;
des Dames d'Andlau, Régence 18ème;
du Commerce, Renaissance 16ème;
Dartein 18ème Louis XV;
du Directoire de la Noblesse de basse Alsace 16ème
de l'Epine 18ème;
d'Ettenheimmunster 18ème transition Régence-Louis XV;
de Frank 18ème; de Furstenberg (IMH) 16ème Renaissance;
Gayling d'Altenheim 18ème Louis XV;
de Deux-Ponts 18ème;
du Gouverneur militaire 18ème;
de Marabail Louis XV 18ème;
de Rathsamhausen Renaissance 16ème;
de la princesse de Saxe 18ème Régence; Weitz ;
Zorn de Bulach 18ème;
du Haras Louis XV, 18ème; de Marmoutier, Régence 18ème.

Maisons :
maison du Héron 18ème, Louis XV;
maison Kammerzell 15ème/16ème sculptée, à colombage et en encorbellement,
de l'OEuvre Notre-Dame :
2 corps de bâtiments 14ème et 16ème, gothique et Renaissance.


Autres
"Cour des Couples" Louis XV, 18ème.
Orangerie, pavillon Joséphine néo-classique 1804,
reconstitué très fidèlement après incendie 20ème.
Lycée Fustel de Coulanges, ancien collège des jésuites Régence, 18ème.
Ancienne commanderie de Saint-Jean 18ème, Régence et Louis XV.
Château de la Robertsau 18ème, très transformé au 19ème.
Statue du général Kléber 19ème, par Philippe Grass.
Statue du général Desaix 19ème néo-classique.
Statue de Gutenberg 19ème, par David d'Angers.
Palais de l'Europe, d'architecture contemporaine.

Cathédrale

Cathédrale des 11ème/16ème/18ème siècles en grès des Vosges :
crypte 11ème, transept, abside, chapelle Saint-André 12ème/13ème cathstrasbourg1
et portail latéral Sud romans, nef gothique 13ème à collatéraux ;
façade gothique 13ème/14ème ; 2 tours 14ème, flèche de 141 m, unique 15ème,
tympan 13ème/14ème, rosace, galerie des Apôtres, statues équestres,
triple portail décoré des statues 13ème/14ème représentant les prophètes,
les vertus et les vices, les vierges folles et sages ;
portail Saint-Laurent 16ème flamboyant, chapelles Saint-Jean-Baptiste 13ème,
Saint-Laurent 16ème, tour octogonale sur la croisée 14ème,
reconstruite entièrement au 19ème siècle ;
verrières 12ème/13ème/14ème, pilier des Anges 13ème,
chaire sculptée gothique flamboyant 15ème siècle,
fonts baptismaux gothique flamboyant 15ème siècle,
orgues du 14ème/15ème siècle restaurées au 18ème siècle par Silbermann
(instrument totalement refait),
Mont des Oliviers 15ème, tapisseries de la Vierge** 17ème siècle ,
horloge astronomique 19ème siècle (buffet 16ème) ;
sacristies des chanoines et des enfants de choeur 18ème.

Eglises :

Saint-Etienne : nef reconstruite 20ème, transept et abside à absidioles romans 12ème ;
vestiges (non visibles) d'une "basilique" civile 5ème.

Saint-Jean gothique 15ème restaurée 20ème :
nef unique plafonnée, chevet polygonal, pignon à clocheton et galerie (IMH) ;
fonts baptismaux 16ème,
tribune d'orgue moderne en béton armé, vitraux modernes 1965.

Sainte-Madeleine 15ème reconstruite au 20ème siècle :
chapelle du Saint-Sacrement 15ème siècle,
choeur orné de peintures murales du 15ème siècle .

Saint-Nicolas (SI) 14ème/15ème/16ème siècles :
nef plafonnée, porte aux raisins Renaissance 17ème, chaire 17ème,
fresques 15ème, pierres tombales.

Eglise protestante Saint-Pierre-le-Jeune 11ème/13ème/14ème restaurée 19ème :
hypogée 7ème, vestiges romans, clocher 13ème à base romane 11ème,
nef et transept 14ème, abside pentagonale 13ème, voûtes en berceau 15ème,
porche polygonal mal restauré ; statues 20ème ; jubé 14ème ;
croître roman 11ème très restauré, pierres tombales 14ème au 16ème,
orgue Silbermann 18ème, boiseries du choeur, stalles et chaire 18ème,
panneau central 16ème de l'autel moderne, fonts baptismaux 15ème, statues 16ème ;
fresques médiévales repeintes.

Saint-Thomas 12ème/13ème :
façade romane 12ème/13ème, clocher 13ème restauré 16ème,
nef-halte à 3 collatéraux, abside 13ème, sacristie 14ème, coupole octogonale 14ème,
chapelle flamboyante des Evangélistes 16ème ; verrières 14ème,
orgues par J.-A. Silbermarin 18ème, sarcophage roman* de l'évêque Adeloch 12ème,
pierres tombales 14ème/16ème et monuments funéraires 18ème/19ème ;
mausolée du maréchal de Saxe 18ème, par Pigalle.

Saint-Pierre-le-Vieux 13ème remaniée, aujourd'hui séparée en deux :
temple protestant dans la nef plafonnée 14ème/15ème, jubé 15ème ;
église catholique néo-gothique à la place de l'ancien choeur, retable 15ème,
panneaux en bois sculpté 16ème (par Veit Wagner).

Saint-Guillaume 14ème remaniée : clocher 17ème, narthex ogival,
nef et choeur plafonnés, jubé flamboyant 15ème ;
tombeaux et gisants 14ème de Philippe et Ulrich de Werde,
landgraves de basse Alsace, verrières 15ème/16ème, chaire 17ème,
orgue 18ème.

Sainte-Aurélie reconstruite 18ème :
clocher 13ème/14ème, nef et choeur 18ème, autel et chaire 17ème,
orgues Silbermann 18ème, cloche 15ème.

Musées


Palais des Rohan : appartements 18ème.
Musée archéologique de Strasbourg et sa région.
Musée des Arts Décoratifs : céramiques, mobilier, tissus, orfèvrerie, horlogerie.
Musée des Beaux-Arts :
écoles flamande, italienne, française, espagnole et hollandaise,
14ème au 19ème, natures mortes.
Musée historique: anciennes Grandes Boucheries 16ème Renaissance,
histoire de Strasbourg, armes, uniformes, jouets, plan de la ville en relief 1727.
Musée de l'Oeuvre Notre-Dame : évocation de l'art alsacien du 11ème au 17ème.
Musée alsacien (17ème Renaissance) : art et traditions populaires alsaciens.
Musée d'art moderne : des impressionnistes aux contemporains.
Cabinet des estampes et bibliothèque des musées :
15 000 estampes, 4 500 volumes.
Cabinet numismatique : monnaies et médailles
(à la bibliothèque nationale et universitaire).

A voir aussi :

pont st martin


Pont St Martin

Rives du Rhin, de l'Ill, de la Bruche, et du canal du Rhône-au-Rhin.
Grande Ile, Inscrite sur la "Liste du Patrimoine mondial" de l'UNESCO.
Bois de la Robertsau.
Bois de Neuhof et d'Illkirch-Graffenstaden.
De la plate-forme de la cathédrale, panorama sur les 2 rives du Rhin.
Port sur le Rhin.Zoo de l'Orangerie.
Nautiland, parc de loisirs .
Marché de Noël (déc.); foire de printemps : avril-mai.
Foire européenne : sept.
Kermesse de la Saint-Jean : juin-juill.
Festival international de musique : juin.
Crèche vivante dans le parc de l'Orangerie : déc.
Spectacles folkloriques au palais des Rohan, en juill. et août.
Parcs de la Citadelle, de l'Orangerie. du Rhin, du Contades,
Pourtalès, Imbs, Albert-Schweitzer.
Promenades en bateau :
visite du port :

Installations portuaires :
1 100 ha, 37 km de rives
(2ème port rhénan, 7ème port français ,

visite de la vieille ville, sur l'Ill, sur le Rhin,
ceinture verte des remparts (19ème) ouest.

Aéro-club, pêche, équitation, canoë-kayak, sports nautiques.
Aérodrome de Strasbourg-Neuhof (petits avions civils).
Camping, auberge de jeunesse. Section du Club Vosgien.

Les candidats aux élections municipales 2014
Le Ministère de l'Intérieur communique la liste des candidats   Candidatures par commune Cliquez sur la lettre ...
En savoir plus...
Un livre de textes et de dessins :
Le projet en 2 mots : Une compagnie de théâtre, un atelier d'artiste, une salle de répétition… "La Bergerie", vaste salle privative aménagée ...
En savoir plus...
Les dessinateurs ont un crayon de plus en plus acéré
Comme nous l'avons déjà fait voici un nouveau cahier de dessins que nous vous invitons à feuilleter en cliquant sur l'image ...
En savoir plus...
La balayeuse de la CCS se
Depuis janvier 2015 le conseil municipal a voté le passage 4 fois par an de la balayeuse pour le nettoyage des caniveaux. Le service de balayage de ...
En savoir plus...
Ne pas subir, toujours agir : la belle devise de l'ASSAJUCO
Cette semaine l'ASSAJUCO EMMAÜS de Dieuze sera ouvert Mercredi 3 juin, Jeudi 4 juin, Vendredi 5 juin et Samedi 6 juin 2020 de 13h30 à 17h. Comme ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : Le Palais Royal
Notre dernière visite du "confinement" sera pour un haut lieu de l’histoire de France et de la vie parisienne., un ensemble monumental ...
En savoir plus...
La barre de 2 Millions de visiteurs largement franchie !
Ça s'est passé et largement dépassé "en douce", pendant le confinement ! Il n'y a pas si longtemps, nous fêtions le million de visiteur-unique, ...
En savoir plus...
Heure de pointes : Hugo Marchand danseur étoile de l'Opéra de Paris
On ne pouvait rêver mieux que les colonnes de Buren du Palais Royal dans l'émisson de France 2 "20h30 le Dimanche" pour découvrir le talent ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : De l'Opéra au Palais Royal chez Ragueneau
Nous allons bientôt achever notre périple parisien, la barrière des 100km tombant à compter du 2 juin. Vous pourrez, si le coeur vous en dit, ...
En savoir plus...
Après le confinement, baladez-vous à Paris
La barrière des 100km est maintenant tombée et j'espère que les différents articles que vous avez pu lire sur ce site vous donneront l'envie de ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : Le miel des toits de Paris
Après avoir rencontré les couturières des Grands magasins, les Petits-rats de l'Opéra, nous allons visiter une autre population de ce quartier : ...
En savoir plus...
Sites Passionnément Moselle gratuits tout l'été !
  Nous sommes heureux de vous annoncer que vous pourrez visiter GRATUITEMENT, tout l'été, nos sites PASSIONNÉMENT MOSELLE ! À compter du ...
En savoir plus...
Heure de pointes : Les secrets des pointes du Ballet de l'Opéra de Paris
Nous sommes juste derrière l'Opéra Garnier fameusement célèbre pour son ballet, aussi nous allons nous intéresser à ces fameuses pointes dont ...
En savoir plus...
Déchetteries du Saulnois : 2/4 rouvrent sans rendez-vous
Deux des quatre déchetteries du Saulnois rouvrent sans rendez-vous à partir du 2 juin 2020. Un système mixte pour s’adapter aux besoins des ...
En savoir plus...
Réouverture du centre d'art de la Synagogue de Delme
Nous avons le plaisir de vous annoncer la réouverture du centre d'art à partir du mercredi 3 juin 2020. Vous pourrez venir découvrir ou ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : L’agence centrale de la Société Générale
Nous traversons le boulevard Haussmann pour faire un saut dans le passé et visiter nom pas un musée, mais dans un bâtiment, temple de la finance, ...
En savoir plus...
La Moselle passe au vert !
Les parcs et jardins pourraient rouvrir dès ce week-end sur l’ensemble des territoires. Selon les localités et au choix des maires, le port du ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : Les Grands magasins
Nous prenons la rue Scribe, qui n'a rien à voir avec l'Égypte antique, mais nommée d'après l'auteur dramatique Eugène Scribe (1791-1861), un des ...
En savoir plus...
Les  messages Facebook toujours...
Cliquez sur l'image pour feuilleter les messages      
En savoir plus...
Un jour, une balade : Le Musée du Parfum Fragonard
En continuant sur le Boulevard des Capucines, je vous invite à tourner à gauche dans la rue Édouard VIII et peut-être après avoir déjeuner ...
En savoir plus...
Heure de pointes : La Dame aux Camelias de  John Neumeier
Notre balade d'hier évoque pour nous le délicieux minois presque enfantin de la coquine et charmante Olympia dans ce ballet que nous vous ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : L'Olympia
Nous avons visité " l'église de Johnny Halliday" nous allons visiter son "temple" boulvard des Capucines à quelques centaines de mètre de La ...
En savoir plus...
Juvelize a mis en place son Conseil municipal
Ce lundi 25 mai se sont réunis les élus pour désigner le Maire est ses adjoints. Si sans surprise Sylvain Ciminéra a retrouvé son écharpe de ...
En savoir plus...
La Mairie de Juvelize a offert un masque supplémentaire par habitant
La Mairie de Juvelize a déposé dans une enveloppe un masque supplémentaire par personne dans votre boîte à lettres. Ce masques ont été ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : Le Foyer de la Madeleine - Le Refettorio
Entre le Café Pouchkine  sans doute le lieu le plus emblématique du si riche patrimoine russe à Paris et Fauchon entreprise mondiale de ...
En savoir plus...
Heure de pointes : Jewels ( Joyaux) de George Balanchine
Nous avons évoqué hier Gabriel Fauré à l'occasion de notre visite de l'église de la Madeleine. Élève de Saint-Saëns et de Gustave ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : L’église de la Madeleine
Nous allons parcourir l’une des perspectives les plus célèbres de Paris : la rue Royale, la place de la Concorde, et le Palais Bourbon, siège de ...
En savoir plus...
Les dessinateurs dé-confinés se déchaînent
Comme nous l'avons déjà fait voici un nouveau cahier de dessins que nous vous invitons à feuilleter en cliquant sur l'image ...
En savoir plus...
Un jour, une balade : Le Musée Maxims de Paris
Nous allons nous rendre chez Maxim’s, un restaurant situé à Paris, au 3 de la rue Royale, dans le quartier de la Madeleine. Fondé le 7 ...
En savoir plus...
L'Estrade de mai 2020
Le numéro 102 - mai 2020 de votre mensuel est en ligne. Au total 54 pages d'infos, de rencontres, de découvertes, à feuilleter en cliquant sur ...
En savoir plus...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article