10 2018Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation touchant le territoire du Saulnois.

Depuis quelque temps vous avez pu découvrir dans le menu de droite une nouvelle rubrique :" PROPOSEZ-NOUS VOS MANIFESTATIONS ICI"

...

eglise vic sur seilleL’église paroissiale de Vic-sur-Seille résulte d’une histoire architecturale complexe. La présence de briquetage est à l’origine, comme à Marsal, de l’instabilité des structures. Vers 1300, on reconstruit l’église, successeur d’une ancienne église paroissiale, dont il ne subsiste de cette époque qu’un tympan en remploi sur le portail sud, relatant la vie de Saint-Marien, patron de l’église.

L’église actuelle a certainement été reconstruite à la fin du XIVe siècle ou au début du XVe siècle. A cette époque, on revoûte le chœur et on reconstruit les deux chapelles collatérales, en style gothique flamboyant. Vers 1550, la nef est remaniée avec des proportions beaucoup plus modestes ; les bas-côtés sont fortement rabaissés pour stabiliser le vaisseau central comme on le constate au regard des anciennes arcades. L’ensemble est vouté d’ogives, mais seules sont conservées aujourd’hui les voûtes des bas-côtés.

En 1745, un nouveau problème de voûte entraine le recouvrement de la nef par un large plafond plat toujours en place actuellement. Si le cimetière qui entourait l’église a été déplacé hors de la ville au XIXe siècle, l’édifice se distingue par le nombre de dalles funéraires enchâssées dans ses murs. Enfin, en 1880 et 1884, l’architecte messin Alexis Varin fait reconstruire en style néo-gothique la tour clocher par laquelle on pénètre aujourd’hui dans l’église.

Suite à un constat d’état sanitaire inquiétant, la municipalité de Vic-sur-Seille a souhaité protéger son édifice par des travaux de maçonnerie, de charpente, de couverture et de peinture de l’église paroissiale. Le coût global de l’opération s’élève à 476 250 € HT

Source : https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/eglise-saint-marien-a-vic-sur-seille

Visionnez c-dessous le résultat de cette restauration :

 

...

10 2018Nous essayons de rassembler le maximum d'information auprès des associations, d'amis, de médias pour approvisionner notre agenda de manifestation touchant le territoire du Saulnois.

Depuis quelque temps vous avez pu découvrir dans le menu de droite une nouvelle rubrique :" PROPOSEZ-NOUS VOS MANIFESTATIONS ICI"

...

euro dieuze industrieDepuis 5 ans les ingénieurs de Sarp Industrie travaillent sur le recyclage des batteries de voitures électriques sur le site de Dieuze. Aujourd'hui, l'usine arrive à recycler 76 % de la batterie, alors que l'Europe n'impose le recyclage que de 50% du poids total, depuis 2006.

Seul souci : ces métaux-là, recyclés, coûtent un peu plus cher que ceux puisés dans les mines. Il faut donc que les industriels acceptent de payer un petit peu plus pour protéger la planète. Et surtout, que les batteries soient produites en Europe, pour limiter l’empreinte carbone.
L’enjeu est de taille, les ventes de véhicules électriques, rechargeables ou hybrides, sont en pleine explosion ! Plus de 130.000 véhicules de ce type circulent déjà en France. Soit une hausse de 12 % en un an !

L'Europe aidera-t-elle Dieuze à devenir un centre de protection du réchauffement climatique ?

Le recyclage des batteries expliqué en vidéo :

Pour en savoir plus

...

christelle bruaChristelle Brua est la fille d'un père cadre dans une enseigne de produits laitiers ( UNICOOLAIT Sarrebourg)et d'une mère aubergiste (l’auberge Le Relais du Grand Soldat, à Abreschviller). Après l'obtention d'un bac littéraire, elle effectue son apprentissage en Moselle par un CAP en cuisine et pâtisserie suivi d'un BEP en cuisine. C’est auprès de Jean-Georges Klein, au restaurant L’Arnsbourg, qu’elle trouvera sa vocation : la pâtisserie. En 1998, elle est élue Meilleur apprenti de la région à 21 ans,.elle obtient egalement un brevet professionnel en cuisine (BP)

Elle commence sa carrière professionnelle en 1998 au restaurant L'Arnsbourg de Jean-Georges Klein en tant que chef de partie en pâtisserie, et ce pendant quatre ans. À l'époque où elle occupait ce poste, le restaurant avait obtenu sa troisième étoile au Guide Michelin.

En 2000, elle rencontre Frédéric Anton, natif de Nancy, lors d'une réception au George V à Paris, puis intègre en 2003 son restaurant Le Pré Catelan devenant la chef pâtissière de l'établissement1. Elle obtient en 2009 le titre de Meilleur pâtissier de l'année. Elle est aujourd'hui une des rares femmes en France à obtenir ce titre et une des rares à être la chef pâtissière d'un restaurant trois étoiles.

Sa pâtisserie signature qui fait aujourd'hui sa renommée, est la pomme en sucre soufflé, crème glacée caramel, cidre et sucre pétillant.

« Christelle Brua a réussi à se créer une identité forte, reconnaissable entre mille, qui inspire aujourd’hui toute une génération de chefs », a souligné David Sinapian, président des Grandes tables du monde lors du 64e congrès de l’association qui a eu lieu à Marrakech.

C'est la première femme à être consacrée meilleure pâtissière de restaurant au monde, mardi 9 octobre, par l’association Les Grandes Tables du Monde ( LGTDM ), qui réunit 174 établissements sur la planète.

...

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article