gase marthille

Déjà rependu en Bretagne ce type d'association n'existait pas dans l'Est de la France. Le Saulnois, grâce à une poignée de bénévoles va être pionnier dans ce domaine à en croire le Républicain Lorrain de ce jour. Une épicerie solidaire va voir le jour à Marthille.

Il sera demandé aux membres de l'association, dont les statuts seront déposés dans les jours prochains, de participer activement à la vie de l'association initiée par Céline Nanotti et Jérôme Leger entre autres. Mais qu'est-ce qui se cache derrière ces initiales ?

Groupement d'Achat à Service Épicerie.

Le GASE est un service de proximité qui a pour but de créer du lien social, de favoriser la consommation locale et/ou bio, en évitant les grandes surfaces et en diminuant les intermédiaires (autrement dit, promouvoir les circuits courts). La grande distribution étant la cause de la disparition de l'activité locale, ces bénévoles cherchent à mettre en place des solutions alternatives. C'est une manière équitable de consommer différemment qui a déjà fait ses preuves dans l'Ouest de la France où le concept a vu le jour.

C'est une association de bénévoles, à but non lucratif qui gère un local où les produits sur rayon sont vendus à prix coutant. Pour pouvoir utiliser ce service d'achat, une cotisation mensuelle de fonctionnement est nécessaire pour assurer la trésorerie et l'achat des produits aux producteurs (quelques euros dépendant de la situation sociale individuelle et familiale).

Pour commencer, les produits proposés sont de consommation courante comme le sucre, café, thé, chocolat, soupe, pâtes, riz, épices, et autres produits d’entretien écologiques … Rapidement, les adhérents du GASE proposent de nouveaux produits et étendent la gamme de produits locaux.

Moins de transport, moins de temps perdu, moins de grandes surfaces !

Plus de services, plus de dialogues et plus d'emplois locaux !

Ce type de distribution correspond à la définition de Commerce Équitable

"Les organisations du Commerce Equitable (soutenues par les consommateurs) s'engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l'opinion et à mener campagne en faveur des changements dans les règles et les pratiques du commerce international conventionnel".

Voici quelques-uns des principaux engagements garantis par le commerce équitable :

Les engagements coté consommateurs    

    Payer un prix juste aux producteurs
    Garantir aux producteurs une relation commerciale qui s’inscrit dans la durée
    Soutenir les organisations de producteurs: financements, formation, renforcement des moyens
    Participer financièrement au développement de programmes sociaux

Les engagements coté producteurs

    Se structurer en organisations collectives transparentes et démocratiques
    Veiller à l’égalité homme / femmes
    Lutter contre les discriminations (raciales, religieuses, etc.) et proscrire le travail des enfants
    Protéger l'environnement : interdire les OGM et encourager l’agriculture biologique

Renseignements :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://www.facebook.com/pages/Amap-La-belle-verte/238083692915482

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article