massacre a la tronconneuse Mais qu'on bien pu faire nos malheureux arbres pour être traités de la sorte ?

Il y a quelques jours ce sont des tilleuls (rectificatif : des acacias) qui ornaient la place à l'entrée du village qui ont été sacrifiés sous couvert de la sécurité, soit, mais quel prétexte trouvera-t-on pour la destruction de ces noyers sur la parcelle n°47 derrière la rue de la Hacque ?

massacre a la tronconneuse00À croire que ceux qui ont sacrifié ces arbres centenaires n'ont pas la conscience tranquille puisqu'ils ont agressé verbalement et physiquement votre serviteur qui prenait des photos de ce "massacre". Intimidation, promesse de procès si je publiais leurs visages sur internet ou sur le Républicain Lorrain (raison pour laquelle les visages sont floutées), menace de briser mon appareil photo, injures... sont les preuves tangibles que cette action, menée sans autorisation de la mairie, ne devait pas avoir de témoins !

La réaction des riverains et du Maire a fait stopper les travaux et un quatrième arbre qui avait été attaqué et dont une branche maitresse était déjà au sol a pu être sauvé... mais jusqu'à quand ?

parcelle 47On m'a toujours appris a respecter ceux qui travaillent la terre et qu'on appelle "Paysans" car ce sont les protecteurs de notre patrimoine naturel et ce sont eux qui nous on façonné un paysage que nous aimons, qui ont fait la beauté de notre pays. Mais quel respect à avoir et qu'enseigner à nos enfants pour ces exploitants agricoles, violents et irrespectueux de la nature, qu'ils pillent sans s'occuper des conséquences de leurs actes sur la faune et la flore. Arracher des haies, couper des arbres ne sont pas sans conséquence sur la nidification des oiseaux, mais il est vrai qu'ils ne sont plus nombreux dans nos campagnes saignées à blanc par ces personnages. De la même manière, il est évident de détruire des vergers pour quelques sacs de blé en plus, pour ceux qui ne pensent qu'à leur profit.

Je suis prêt à parier que ces mêmes personnages s'indignent devant leur téléviseur en voyant les destructions par l'État islamique du patrimoine historique et culturel de notre civilisation alors qu'eux même pratiquent un saccage identique au niveau de notre territoire. L'une ou l'autre de ces actions ne peuvent être acceptées et doivent être condamnées.

Le parc sur lequel se trouvait ces arbres appartenant à la commune, des conseillers municipaux contactés ont fait part de leur indignation et ne compte pas en rester là.

Ci-dessous le reportage photo de ce "massacre à la tronçonneuse (les visages sont floutés à la demande des personnes prises en photos) :

Articles anciens archivés

Utilisez aussi le moteur de recherche interne au site (en haut à gauche sous la météo)  pour retrouver un article